Voyager avec son bébé et ses jeunes enfants
Auteure : Flavie Potvin

Cela fait définitivement consensus : l’arrivée des enfants change totalement le quotidien. Bien souvent, ce n’est pas seulement ce dernier qui est bousculé, mais aussi le temps octroyé pour soi, ses passions et ses intérêts. Malgré l’amour incommensurable qu’on porte à nos tout-petits, on finit bien souvent par s’oublier. Parfois par crainte, par sentiment de dépassement ou encore par fatigue, l’hésitation et le recul se font sentir quand vient le temps de tenter de nouvelles expériences. Que ce soit avec des sports, avec des ateliers ou des activités qui nous allumaient auparavant, cette fois-ci un défi supplémentaire s’impose: un bébé!


Pour plusieurs parents, le voyage faisait partie intégrante de leurs intérêts communs et de leur planification annuelle. Certes, voyager avec un bébé ou de jeunes enfants demande beaucoup d’organisation; mais tout est possible! Il suffit d’oser, de planifier et de savoir demander du support au besoin. Voici quelques trucs qui vous aideront.


D’abord, vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. Connaitre sa routine et son horaire aidera à l’organisation. Vers quelle heure mange-t-il? Que mange-t-il? Qu’est-ce qui le réconforte; possède-t-il un doudou ou une peluche qui le sécurise? Utilise-t-il une suce? Est-ce que mon bébé régurgite fréquemment? À quelle fréquence dois-je changer sa couche? Quel est son jouet préféré? Des détails, penserez-vous peut-être, parce qu'ils font partie votre quotidien; par contre, ils seront à considérer lorsque vous préparerez un voyage en avion de quelques heures et du temps de qualité à destination. Des items importants à cocher sur une liste avant le départ pour être persuadé que tous passeront un moment agréable! La clé est d’être prévenant tout en étant raisonnable, question de ne pas transporter un sac immense sur votre dos en plus de la poussette, des accessoires, et surtout, du bébé!


Pour l’avion, lors de votre réservation, il est possible de mentionner que vous souhaitez une «place bébé», qui est souvent accompagnée d’un petit lit amovible. Les enfants de moins de deux ans peuvent ne pas payer pour un siège et voyager sur les genoux d’un parent. Lors du décollage et de l’atterrissage, ses oreilles ne boucheront pas s’il tète : mettez-le au sein lors de ces moments si vous allaitez, ou encore offrez-lui son biberon. La suce peut aussi fonctionner. Pensez à amener des vêtements chauds ou une couverture, même si vous allez vers une destination soleil : l’air climatisé pourrait causer des inconvénients à vos enfants. Gardez-les bien nourris et hydratés tout au long du vol. Évitez les jouets bruyants dans les transports afin de prévenir les conflits avec les autres passagers. N’hésitez pas à marcher et faire marcher vos enfants dans les allées lorsque les consignes de sécurité le permettent; si cela vous fait du bien, il en va de même pour eux!


Les hôtels possèdent tous des bassinettes que vous pouvez demander au préalable afin de rendre la nuit de bébé plus confortable; elle sera sur pied lors de votre arrivée. Pour accroître le sentiment de sécurité de bébé, vous pouvez amener vos propres draps (odeur, tissu, etc. lui seront familiers). Pour faciliter le sommeil, vous pouvez tenter de garder votre routine habituelle du dodo, mais il ne sera pas néfaste pour le bébé si celle-ci change légèrement pendant une période donnée. En effet, l’environnement est différent, mais c’est surtout l’excitation globale qui l’empêchera de faire ses nuits complètes. Il faut donc accepter ce changement temporaire, se répéter encore et encore que cela fait partie des vacances!


En voyage, libérez vos mains en transportant la majorité du matériel nécessaire dans votre sac à dos. Le porte-bébé est aussi idéal en voyage (tout comme à la maison d’ailleurs) : lors des promenades, des randonnées, dans les transports en commun, pour l’allaitement… Bref, un outil indispensable à ne pas négliger! Dans les transports, l’autobus est peut-être moins cher, mais le train est beaucoup plus confortable et vous aurez davantage d’espace pour votre famille. Les enfants pourront y jouer librement et une couchette pourra être aménagée pour bébé.


Même si vous êtes des voyageurs aguerris et que vous avez vécu auparavant l’expérience incroyable de visiter un pays européen par jour dans votre folle jeunesse, certaines règles non-écrites vous faciliteront la vie avec votre marmaille : rester au minimum trois nuits dans une ville permet de vous déposer, de ne pas vous fatiguer et de limiter les déplacements en transport.


Transporter avec vous des petits plats hermétiques de plastique ainsi que des ciseaux peut s’avérer très utile afin de contrer les petits appétits incontrôlables. La bavette en plastique est un incontournable pour limiter les dégâts et le lavage outre-mesure; après tout, vous êtes en vacances vous aussi!


Quelques informations sont des plus importantes à savoir avant de partir. D’abord, tous les enfants canadiens, de la naissance jusqu’à 16 ans, doivent posséder leur propre passeport pour voyager. Un passeport délivré est valide pour une période maximale de 5 ans. Renseignez-vous, selon la destination, sur les vaccins qui sont exigés afin que la santé de vos enfants soit assurée. Privilégiez les vols directs et réservez vos sièges, si possible. Une référence exceptionnelle de voyages avec enfants est le site de BB JetLag (www.bbjetlag.com). On y indique les cinq pays les plus recommandés pour voyager avec de jeunes enfants : le Portugal, où les enfants sont accueillis à bras ouverts dans les restaurants et pour les installations pratiques pour poussettes; Bali, où la famille est la plus grande richesse; l’Italie, pour régaler les papilles gustatives de toute la famille; Hawaï, pour plaire à tous avec la mer, le sport et la nature; et finalement, le Nicaragua, avec une panoplie d’attraits tels que des volcans, la nature, les aventures… Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets! De plus, si vous désirez louer un appartement confortable avec des enfants, le site suivant est le frère jumeau du fameux AirBnB, mais pour familles : https://www.kidandcoe.com/


N’hésitez pas à demander de l’aide; le personnel ainsi que les gens qui vous entourent se feront un plaisir de vous soutenir. Armez-vous de patience et de lâcher-prise, cela vous donnera du courage pour les aventures à venir ainsi que pour garder en tête des souvenirs positifs de votre voyage. Si plusieurs parents le font déjà, n’ayez crainte, vous en êtes capables aussi. Bon voyage!


Et vous, avez-vous des anecdotes de voyage à nous partager? Avez-vous des plans de voyage éventuels? Quelles sont vos craintes ou vos joies concernant les voyages avec enfants? Nous voulons vous entendre!